Arnaud Bouteloup

La photographie comme passion ...

14-18

J'ai découvert un lot de plus de 600 négatifs de la guerre de 14-18. C'est mon oncle Frantz Adam, psychiatre, qui a réalisé ces photos.

Elles retracent l'histoire que lui et ses camarades du 23ème régiment d'infanterie ont vécue durant ces 4 années. Il était leur médecin chef.

J'ai consacré plus de deux années à scanner et restaurer ces images. Très fortes, à la fois dures et émouvantes, elles témoignent très humainement d'un évènement incompréhensible.

J'ai aussi découvert que cet oncle, que j'ai connu agé, était un photographe d'exception. La Presse m'en a convaincu en 2008 quand l'AFP les a ajoutées à son catalogue et que de nombreux magasines (Le Point, Match, VSD, l'Express, Réponses Photo, Le Monde) y ont consacré un nombre significatif de pages.

Frantz Adam

Frantz ADAM

1914-1918 Mémoire du 23eme RI par Frantz Adam

Lire la suite...

Un regard étrange sur la neige en 1916

J'ai envie de faire un hommage à ma façon aux hommes qui ont souffert dans les tranchées de la première guerre mondiale.

Je ferai un dossier complet sur les photos de Fratnz Adam, un grand oncle qui a fait des images admirables, extraordinaire témoignage. C'est une autre histoire, à voir pour attendre un aperçu sur 1914-1918 Mémoires du 23ème Régiment d'Infanterie et dans plusieurs magasines à paraître la semaine qui précède le 11 novembre 2008 : Paris Match, Le Point, VSD .... le hors série du Monde sur 14/18 et réponses Photo de septembre 2008.

Pour le moment j'ai plutôt envie de présenter une photo étonnamment onirique. Courtine des 2 poiriers.jpg

Il s'agit d'une photo que j'ai trouvée dans les archives de ma famille. je ne suis pas sûr de savoir qui est son auteur. Tout ce que je sais est écrit au dos de l'image : "Bois d'Hauzy : courtine des deux poiriers (avec l'un des poiriers - 10 février 1916"

Il se dégage une magie inexplicable de cette vue. La photo est douce par son flou, douceur impossible à associer à cette tranchée sous la neige. Et pourtant ce poirier (mais comment a-t-il pu rester là ?) surgit à l'horizon.

Celui qui a fait cette photo a eu un regard merveilleux ce jour là.